Enfance et famille d'adoption

Enfance et famille d'adoption

L’enfance et familles d’adoption (EFA) est une fédération de 92 associations départementales, regroupant près de 9000 familles adoptives et adoptés majeurs.

EFA est le plus grand mouvement de l’adoption en France. Environ 200 000 enfants, adoptés ici et ailleurs,EFA est reconnue d’utilité publique depuis 1984, affiliée à l’Union nationale des associations familiales (UNAF).

EFA participe à l’évolution des idées et de la législation, à la préparation des futurs adoptants, au soutien des familles. Elle représente les familles adoptives au sein du Conseil supérieur de l’adoption (CSA, placé auprès du ministre chargé de la Famille), du Conseil national pour l’accès aux origines personnelles (CNAOP, placé auprès du ministère de la Famille), du comité de suivi de l'Agence française de l'adoption et dans les Conseils de famille des pupilles de l'État, qui assistent le préfet dans sa fonction de tuteur.

EFA s’engage  à
– faire connaître et respecter les droits de l’enfant, en particulier son droit à avoir une famille, reconnu par la Convention internationale des droits de l’enfant ;
– participer au développement et à l’amélioration de l’adoption, pour les enfants français comme pour ceux de l’étranger ;
– défendre les intérêts moraux et matériels des adoptés et des adoptants ;
– aider les familles adoptives dans tout ce qui concerne l’adoption et ses implications, tant sur le plan juridique que moral et psychologique…
– informer les postulants à l’adoption et toute personne intéressée par les questions relatives à l’adoption.

EFA défend une philosophie  et l’éthique de l’adoption :

  • Tout enfant a le droit d’avoir des parents
  • L’adoption n’est pas une action humanitaire
  • La filiation adoptive est une filiation totale
  • L’adoption n’est pas une affaire d’argent
  • L’enfant adopté a le droit de savoir qui il est

EFA les familles adoptives en les aidant à surmonter les difficultés d'ordre médical, psychologique ou éducatif avec leurs enfants, d'ordre relationnel avec l'entourage, etc. De nombreuses associations départementales assurent  notamment une permanence téléphonique et proposent des groupes de parole de parents. La plupart d’eux organisent des réunions d’information pour les postulants et des rencontres avec des familles ayant déjà adopté.

EFA, notamment par son service ERF (Enfant en recherche de famille ) cherche, avec les partenaires sociaux, des solutions pour les enfants privés de famille, notamment les enfants dits "à particularité ".

EFA relaie la parole des familles adoptives membres auprès des pouvoirs publics, des travailleurs sociaux, du corps médical, de la justice, mais aussi de la presse et du grand public, notamment pour défendre l’adoption plénière, sa philosophie et son éthique de l’adoption.

Par ailleurs, EFA: édite une revue trimestrielle, Accueil, la seule revue française consacrée à l’adoption; organise régulièrement un congrès national sur le thème de l’adoption ; organise des formations ou des colloques destinés aux professionnels ; organise, au niveau des associations départementales des rencontres, des réunions à thème et des débats, des groupes de parole, des réunions d’information des postulants, mais aussi des rencontres avec les travailleurs sociaux, etc.

ll existe une association EFA dans chaque département. 

Toutes sont affiliées à la Fédération nationale.
Les associations départementales accueillent les familles adoptives, les adoptés majeurs, les postulants à l'adoption et tous ceux qui s'intéressent à l'adoption et à l’enfance privée de famille.