Présentation de l'AFA

Présentation de l'AFA

L’Agence Française de l’Adoption est une agence publique placée sous la tutelle des ministères des Affaires étrangères et européennes, de la Famille, de la Justice et de l’Intérieur. Créée par la Loi du 4 juillet 2005, elle a pour mission d’informer, de conseiller et d’accompagner les familles, et de servir d’intermédiaire pour l’adoption de mineurs étrangers de quinze ans.

L’A.F.A. fonctionne exclusivement par des fonds publics attribués par le ministère de la Famille.

Groupement d’intérêt public, l’AFA est un organisme public, doté d’un conseil d’administration, où sont représentés

  • quatre ministères :

Le Ministère chargé de la famille, le Ministère des affaires étrangères, le Ministère de la justice, et le Ministère de l’intérieur.

  • l’ensemble des conseils généraux,
  • et les trois principales fédérations des organismes autorisés pour l’adoption.

Elle dispose d’un financement public.

Deux assemblées générales sont organisées chaque année afin d’adopter le budget de l’Agence et d’informer l’ensemble des départements français de son action. Enfin, un comité de suivi est réuni chaque année afin de consulter les représentants des familles adoptives françaises.

En qualité de service public, elle accepte toute candidature sans discrimination (ethnique, raciale, sociale, religieuse…) et agit strictement en conformité avec le droit français et la législation du pays d’origine.

L’AFA a été créée en 2006 pour proposer une nouvelle voie pour les candidats à l’adoption internationale.

Du fait du grand nombre d’agréments en cours de validité (environ 25 000) et de la sélectivité des Organismes Autorisés pour l’Adoption (privés), l’AFA est destinataire d’un grand nombre de demandes d’accompagnement.

L’Agence accompagne les candidats lorsque leur projet d’adoption est orienté vers un pays où elle est habilitée et accréditée pour intervenir, qu’il répond aux conditions requises dans le pays d’origine et correspond aux profils des enfants adoptables dans ce pays.

L’Agence Française de l’Adoption travaille avec 35 pays partenaires, accompagne 6 338 familles et gère 7 895 projets d’adoption.

L’AFA étant un organisme public, les informations, conseils, aide à la constitution du dossier et suivi sont gratuits. L’AFA propose généralement sur ses fiches pays des indications sur les frais de procédure et les frais divers de séjour. Ces informations sont sujettes à variation et ne sont pas contractuelles. 

L’un des avantages de l’adoption par un OAA est que le budget est annoncé d’emblée. Les frais couvrent les frais de gestion, le coût de constitution des dossiers des adoptants, le coût des procédures locales et les frais d’entretiens de l’enfant.