L

L"adoption où la GPA ?

Chaque personne a son propre opinion concernant tel ou tel sujet, on est tous quelque part  perfectionnnistes ou  maximalistes, surtout au sujet de l’adoption des enfants ou les techniques de la PMA.

On convient que l’adoption est un parcours humain et d’une haute moralité pour devenir parents. Certains sont persuadés que la PMA est une procédure amorale.

Beaucoup de gens comprennent les avantages et les inconvénients de la naissance de l’enfant conçu par la mère porteuse et le don ( don d’ovule ou le don de sperme).

L’adoption est censé porter bonheur à un enfant et considéré comme une bonne action, tandis que le recours au don d’ovocytes ou la gpa c’est quelque chose liée à l’égoisme. Mais est-il vrai ?

Selon la statistique 70% des donneuses s’inspirent de bons motifs, d’altruisme et de la solidarité féminine qui sont développés chez les femmes ayant déjà des enfants. En ce qui concerne les mères porteuses, elles touchent l’argent qu’elles dépensent le plus souvent pour leurs propres enfants. Pour certaines mères porteuses c’est une chance de régler la question financière (logement, santé, nourriture), car la rémunération est considérable. C’est pourquoi le couple aide non seulement la mère porteuse, mais et son enfant.

Et l’adoption, est-ce qui’il y a des moments négatifs ? L’accueil de l’enfant abandonné est un bon acte : tous les enfants ont besoin d’amour et dignent d’avoir les parents. Mais le problème est dans l’attente qui peut durer des années, les exigences et les inspections obligent  les parents à abandonner la procédure. Souvent les parents atteignent l’âge qui  ne leur permet plus d’adopter un enfant. Même si l’adoption est effectué,  certains couples n’arrivent pas à s’y débrouiller. Le plus souvent les enfants adoptés ont une maladie, son histoire personnelle et ses habitudes. Mais on peut tout surmonter.

Donc, chacun fait son choix, chacun pèse  le pour  ou  le contre, car c’est une décision importante à prendre.

Catégorie: Actualités