Adoption en Europe : y a-t- il des chances ?

Adoption en Europe : y a-t- il des chances ?

Beaucoup de couples en Europe veulent adopter un enfant. Mais la réalité est parfois difficile.

Par exemple, en France environ 50 enfants par an sont adoptables. 700 couples reçoivent l’agrément. C’est une chance sur 14 de devenir parents. Mais la procédure est longue et complexe.

Les candidats à l’adoption passent par des psycologues qui attestent si le couple est prêt du point de vue social, financier, psycologique, etc. Le conseiller du centre d’adoption Odille Scanlon explique :

- Le groupe des experts de notre service réalise au moins trois entretiens avec intervalle pour voir comment se passe le temps de réflexion pour les futurs parents. Pour avoir un agrément il faut compter environ 9 mois. Les candidats d’adoption sont informés concernant le prosessus juridique en France ou à l’étranger.

Comme en France il n’y a pas d’orphelinats, les Français se tournent vers l’étranger. Chaque année deux enfants sont adoptés en France et onze enfants à l’étranger. Dans des pays nordiques comme la Suède et la Norvège, la situation est plus complexe. Adopter un enfant dans son pays est impossible. C’est pourquoi les couples adoptent des enfants de Corée du sud, de l’Afrique du Sud, de l’Inde.

Hélène Moulin, adjointe du directeur exécutif de l’Association de l’adoption internationale témoigne :

Il nous faut une année pour inspecter le couple, son habitation. Ensuite on passe à la préparation des documents qui seront envoyé dans la pays choisi. Chaque pays a sa procédure et son délai.

Il y a des couples qui choisissent deux options : l’adoption et la PMA

 

Catégorie: Actualités